fbpx

Assurance et rapatriement de corps vers l’Afrique : comment ça marche ?

Rapatriement de corps vers l'Afrique

Nombreuses sont les personnes qui recherchent un rapatriement de corps vers l’Afrique pour leurs proches qui désirent être enterrés chez eux après leur décès. Mais également, nombreuses sont les personnes dont le souhait n’est finalement pas réalisé à leur mort pour diverses raisons. Dans certains cas, c’est soit l’ignorance des proches par rapport aux procédures de rapatriement, soit le manque de moyens. C’est pour ces raisons qu’il est important de s’informer à l’avance pour parer à toute éventualité. Et il ne faut pas négliger les avantages d’une bonne assurance rapatriement de corps.

A lire aussi : Comment la diaspora sénégalaise peut impacter son pays grâce à l’assurance vie

Qu’est-ce que le rapatriement de corps ?

Le rapatriement de corps est le processus de retour de la dépouille d’une personne décédée dans son pays d’origine. Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles une personne peut vouloir faire rapatrier son corps. Par exemple, certaines personnes souhaitent être enterrées dans leur pays d’origine, tandis que d’autres souhaitent simplement être proches de membres de leur famille encore en vie.

Le rapatriement de corps peut être compliqué pour les familles et les proches. En effet, cela implique beaucoup de paperasse, comme des documents du pays de la personne décédée et des documents de son pays de destination. Le processus commence par le transport du corps de la personne décédée dans un cercueil ou une urne, qui est ensuite accompagné de membres de la famille et d’autres amis proches. Le processus de rapatriement peut être terrestre ou maritime, selon le lieu de naissance et le lieu de décès de la personne décédée.

L’assurance est-elle obligatoire pour un rapatriement de corps vers l’Afrique ?

assurance rapatriement de corps

Il n’y a aucune obligation légale de souscrire à une assurance pour le rapatriement d’un corps en Afrique. Cependant, lorsque l’on désire être enterré dans son pays d’origine ou quand on a un proche dont c’est la dernière volonté, souscrire à cette assurance est aussi important que de préparer sa retraite. En effet, le rapatriement du corps implique des coûts très élevés et le suivi strict d’une procédure juridiquement consacrée. Des tracas qu’un assureur aide grandement à éviter.

Avec l’assurance rapatriement de corps que propose Sen assurance Vie, les assurés peuvent anticiper l’organisation et la prise en charge financière liées au retour aux sources de la dépouille.

 

Quel est le coût du rapatriement de corps vers l’Afrique ?

coût rapatriement de corps

Le coût du rapatriement de corps de la France vers l’Afrique dépend du pays d’origine. Mais les tarifs des services funéraires aériens tournent autour de 2600€ environ (Environ 1.625.000 XOF). 

Il peut être compliqué de débourser une telle somme vu le caractère aléatoire du décès. C’est en cela qu’une assurance rapatriement de corps peut être très utile. Elle permet notamment de s’assurer que son retour vers son pays natal se fasse dans les meilleures conditions. 

Les étapes du rapatriement d’un corps

étapes rapatriement de corps

En France comme dans d’autres pays, le rapatriement d’un corps nécessite tout d’abord de s’adresser à un service de pompes funèbres. Il est strictement interdit de s’en charger personnellement. La société de pompes funèbres est la mieux placée pour s’occuper de tout. Ce, ans le respect des lois des pays concernés par le rapatriement.

Elle se charge de contacter les compagnies aériennes susceptibles de transporter le défunt, de constituer les dossiers administratifs et de s’occuper des démarches auprès de la mairie, de la préfecture, du consulat ou du commissariat. Le délai de réalisation de tout ce processus varie selon la complexité des cas.

Pendant le voyage, le corps est placé dans une enveloppe en zinc hermétique à l’intérieur d’un cercueil. On autorise parfois des membres de la famille à prendre le même vol. On peut également requérir ou interdire certains soins de conservation, selon le pays de destination ou selon les dispositions légales françaises.

Leave A Comment