fbpx

Tout savoir sur la pension de retraite au Sénégal (calculs, conditions, montant, etc.)

pension retraite au sénégal

Vous partez bientôt à la retraite et vous envisagez quel régime vous sera appliqué lorsque vous partirez en retraite ou vous souhaitez tout simplement tout savoir sur la retraite ? Dans cet article nous vous disons tout ce que vous devez savoir sur la pension retraite au Sénégal. Remplissez le formulaire en fin d’article pour recevoir un guide de calcul de l’IPRES.

 

Qu’est ce que la pension retraite ?

Une pension de retraite est une somme d’argent qui est généralement reçue mensuellement par un individu, après sa retraite d’un emploi. Elle est généralement obtenue grâce aux cotisations versées par le travailleur et/ou son employeur au système dans lequel ils travaillent, et il est soit investi soit utilisé pour maintenir leur niveau de vie. Un calcul économique permet de déterminer pendant la carrière du salarié les allocations qui lui seront versées à la retraite.

Au Sénégal, la pension de retraite est attribuée à tout employé déclaré à l’IPRES et ayant cessé toute activité salariale. Le futur pensionné peut bénéficier d’un ou deux régimes de pension de retraite :
• Une pension de retraite au régime général avec des dispositions spécifiques applicables aux employés de maison ;
• Une pension de retraite au régime complémentaire des cadres (Qui ne concerne que les cadres dont le montant des revenus mensuels sont supérieurs à 360 000 FCFA)

A connaître avant tout : L’âge de la retraite au Sénégal

L’âge de la retraite est déterminant dans le calcul de la pension de retraite. Au Sénégal, que vous soyez fonctionnaire ou salarié du privé, l’âge légal de votre départ à la retraite est de 60 ans. Il s’agit d’une règle générale qui souffre de quelques exceptions.

La première concerne la retraite anticipée : les travailleurs désireux de profiter de leur pension avant d’avoir 60 ans peuvent le faire. Ils doivent être âgés de 55 ans au minimum. La retraite anticipée est accordée dans les conditions fixées par les règlements intérieurs.

La seconde est relative aux professions de médecin, pharmacien, chirurgien-dentiste et docteur-vétérinaire : Ces travailleurs ont la faculté de poursuivre les relations de travail au-delà de 60 ans et dans la limite de 65 ans.

La troisième touche l’âge de la retraite des militaires : Les généraux de brigade, les généraux de brigade aérienne et les contre-amiraux vont à la retraite à 61 ans. Les militaires aux grades de général d’armée, le général de corps d’armée, général d’armée aérienne, général de corps aérien, vice-amiral d’escadre, général de division, général de division aérienne et vice-amiral, sont admis à la retraite à l’âge de 62 ans.

La quatrième est liée aux professeurs d’université qui ont l’obligation de prendre leur retraite à 65 ans.

Quel est le montant des cotisations requis par la loi

Seuls les travailleurs salariés ayant cotisé auprès de l’IPRES ont droit aux prestations de l’assurance vieillesse. Ce régime exclu donc les travailleurs indépendants.

Un taux de 14% est réparti entre l’employeur et le salarié. L’employeur cotise les 8,4% et le salarié se charge des 5,6% restants. Les cotisations sont plafonnées à 360.000 FCFA mensuels.

Comment calculer sa pension de retraite au Sénégal ?

La pension de retraite normale est calculée sur la base des droits acquis. C’est-à-dire que le montant de votre retraite dépend des droits que vous aurez acquis durant toute votre carrière. La pension de retraite se calcule généralement sur la base des 10 meilleures années de votre carrière professionnelle sur les 37, 35 ou 30 ans d’activité.

Les Conditions pour bénéficier de la pension retraite au sénégal

Pour pouvoir obtenir une pension de retraite de l’IPRES, il faut :

  • Être âgé de 60 ans (55 ans en cas de travail pénible),
  • Avoir cessé toute activité salariée,
  • Comptabiliser au moins 1 000 points de retraite ou avoir cotisé pendant au moins 10 ans.

Il est possible de liquider la pension par anticipation à partir de 55 ans avec application d’un coefficient de réduction. L’assuré qui continue de travailler après 60 ans accumule des points supplémentaires de retraite. L’assuré qui obtient moins de 1 000 points de retraite ou moins de 120 mois de cotisations, bénéficie d’un versement unique.

Le montant de l’allocation retraite

On calcule le montant de l’allocation de retraite d’un salarié sur la base des points inscrits au compte du bénéficiaire. Lorsque les cotisations sont versées, elles sont converties en points, en divisant le montant de la cotisation par la valeur du point au moment du versement. La pension annuelle est calculée selon la formule suivante :
(Points de cotisations + points gratuits – points de minoration + points de majoration) x valeur du point
Une majoration de 5 % peut être versée pour chaque enfant à charge de moins de 21 ans jusqu’à concurrence de 3 enfants.

En cas d’anticipation, la pension de vieillesse est réduite de 5 % pour chaque année avant 60 ans.
Le montant de la pension de vieillesse minimum est de 35 000 FCFA par mois. La pension est versée tous les 2 mois.
L’assuré qui ne réunit pas les conditions pour obtenir une pension peut percevoir un versement unique d’une valeur maximale de 1 226 000 FCFA.

Votre conjoint et vos enfants peuvent ils bénéficier de votre pension à votre décès ?

Oui. Le conjoint survivant bénéficie de 50 % de la pension que recevait ou aurait dû recevoir le conjoint décédé.
Si vous avez laissé une femme, elle pourra bénéficier de la pension si vous étiez mariés depuis au moins 2 ans. Cependant, elle ne pourra en bénéficier qu’à partir de 50 ans (ou 45 ans avec une réduction de 5 % pour chaque année). Néanmoins elle peut bénéficier de la pension sans condition d’âge si vous avez eu avec elle au moins 2 enfants à charge de moins de 21 ans. Le service de l’allocation est suspendu dès que les enfants cessent d’être à charge et reprend lorsque la veuve a 50 ans.

Si c’est votre mari le survivant, il pourra bénéficier de votre pension à partir de 55 ans ou de 53 ans s’il est atteint d’une invalidité entraînant une inaptitude au travail et était à la charge de la défunte. Son versement est suspendu si le son invalidité cesse.

 

Qu’en est-il de l’orphelin ?

L’orphelin âgé de moins de 21 ans, bénéficie de 20 % de la pension du parent décédé. Cette pension est versée jusqu’à concurrence de 5 orphelins. Au-delà de 5, les droits sont répartis proportionnellement au nombre d’orphelins.
L’orphelin de père et de mère qui peut prétendre à des droits des 2 ascendants. Il bénéficiera ainsi de la pension la plus élevée entre les deux parents décédés.

 

La procédure de demande de la pension de retraite au Sénégal

Pour bénéficier de la pension de retraite (lorsqu’on remplit toutes les conditions), il faut adresser une demande au niveau de l’Institution de Prévoyance Retraite du Sénégal (IPRES). La procédure est simple et gratuite.

Liste des pièces à fournir bénéficier de la pension de retraite au Sénégal

  • Une copie certifiée conforme de la carte nationale d’identité du retraité ou de la retraitée
  • Un certificat de vie collectif des enfants à charge
  • Une copie certifiée conforme de la carte nationale d’identité de chaque épouse ou de l’époux
  • Le ou les certificats de mariage
  • Un extrait ou un bulletin de naissance de chaque enfant de moins de 21 ans
  • Un certificat de travail ou copies certifiées conformes.

NB : Pour les agents non fonctionnaires fournir à la place du certificat de travail, un acte de radiation.

Guide de calcul de l’IPRES (PDF)

Leave A Comment